1 décembre, 2011

Le sport d’intellectuels

En citant George Orwell: Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins.
Et la politique est le sport d’intellectuels.
Un sport qu’il prennent très au sérieux.
Et ils aiment quand on en pratique avec des fusils.

12 novembre, 2011

Maurice Druon, le sage

Classé dans : Le moins imparfait de tous les mondes imparfaits — jorgenobre @ 17:55

Cette lignée de médiocres [Les rois maudits qui ont gouverné la France de 1314 à 1364] fut tout près défaire écarter, dès le Moyen Age, un système qui confiait à la nature de produire, au sein d’une même famille, le détenteur du pouvoir souverain. Mais les peuples sont-ils plus souvent gagnants à la loterie des urnes qu’à celle des chromosomes? Les foules, les assemblées, même les collèges restreints ne se trompent pas moins que la nature; et la providence, de toute manière, est avare de grandeur.

5 novembre, 2011

Le faux libéral et le faux noir

Classé dans : Le moins imparfait de tous les mondes imparfaits — jorgenobre @ 20:42

Sarkozy et Obama unis dans la tourmente.

Mais je ne pense pas que ces deux nous ennuieront pour longtemps. Heureusement.

2 novembre, 2011

C’est triste

Classé dans : Le moins imparfait de tous les mondes imparfaits — jorgenobre @ 0:58

C'est triste dans Le moins imparfait de tous les mondes imparfaits 6303685019_877bd3f804

28 octobre, 2011

Shakespeare et les Brésiliens

Classé dans : Ê, povinho b... profunda!,Les Plaisirs et les Jours — jorgenobre @ 23:52

Ici: http://fr.wikisource.org/wiki/Richard_III_(Shakespeare)#Sc.C3.A8ne_3_2

24 octobre, 2011

Une de plus, une de moins…

Classé dans : São Paulo clube querido — jorgenobre @ 0:56

Le São Paulo a fait beaucoup des méprises grossières cette année. Embaucher Scolari était juste une de plus.

UPDATE

Comme j’en ai déjà dit, une de plus, une de moins

11 octobre, 2011

Sur la justice espagnole – qui ressemble à la brésilienne…

Classé dans : Le moins imparfait de tous les mondes imparfaits — jorgenobre @ 2:27

Je suis très fatigué pour traduire maintenant. Je vais citer Pio Moa en espagnol. Faites attention aux lettres en gras.

****Uno de los graves problemas de la democracia en España es el de una justicia desacreditada, no siempre injustamente. Hay seguramente un exceso de leyes y un exceso de trámites, y una politización e intocabilidad excesiva de los jueces. A este respecto leí hace meses el libro muy reconmendable, Riofrío. La justicia del señor juez, de Santiago Muñoz Machado: detallado relato sobre la prevaricación escandalosa y continuada con que Garzón llevó adelante un caso (entre otros). Los perjudicados le denunciaron, y fue significativo el argumento con que los colegas abogados trataban de disuadirles. Venían a decir que no se podía hacer nada, porque Garzón era un hombre muy influyente, que conocía secretos de mucha gente importante, y por lo tanto, cualquier denuncia no llegaría a nada. Aparte, supongo, de crear malestar entre otros jueces, pues existe un acentuado corporativismo de sentido “progre”. Baste comparar las exquisitas precauciones con que se vienen tratando los más que presuntos delitos de Garzón, comparadas con la expeditiva y drástica condena a Ferrín Calamita por retrasar la adopción de una niña por una pareja lesbiana, quedando este juez condenado casi a muerte civil.

C’est ce qu’on peut appeler derecho desde la calle !

23 septembre, 2011

Le monsieur néocon sait des choses, beaucoup de choses

Antérieurement, les guerres ont éclaté lorsque les états arabes pensaient qu’en pouvaient gagner et elles se sont terminées quand les états arabes ont concédé qu’ils n’en pouvaient gagner pas.

Mais maintenant une nouvelle gamme de facteurs – plus de pays islamistes ennemis d’Israël comme la Turquie et l’Iran, la probabilité de plus de gouvernements arabes de première ligne islamistes, la peur de toujours plus de terrorisme islamique, un antisémitisme de plus en plus sans pudeur, les pétrodollars que de plus en plus sont envoyés au Moyen-Orient, la possibilité de plus en plus tangible du surgissement des états islamistes nucléaires et l’augmentation de l’indifférence par l’Europe et les États-Unis – a probablement convaincu enfin les ennemis d’Israël qu’ils peuvent gagner ce qu’ils ne pouvaient, en 1947, 1956, 1967, 1973, 1982 et 2006.

13 septembre, 2011

Oui, j’ai le spleen

Classé dans : Hommage à  DGR,Les Plaisirs et les Jours — jorgenobre @ 4:48

« Oui, j’ai le spleen, compliqué de mélancolie, avec la nostalgie, plus l’hypocondrie, et je bisque, et je rage, et je bâille, et je m’ennuie, et je m’assomme, et je m’embête ! » — (Victor Hugo, Les Misérables)

2 septembre, 2011

Qu’est-ce qui tue plus ?

Dit Steven Horwitz : « Avec à la fois un tremblement de terre et un ouragan dans la même semaine aux USA, ce n’est pas seulement la saison des désastres naturels, mais aussi des désastres en termes d’analyse économique ».

Je pense que le second groupe a tué plus que le premier

123456...33

SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Pascal-Eric LALMY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008