• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

27 septembre, 2010

Obama = Carter = … Un politicien socialiste brésilien

J’ai trouvé ce texte dans le Super Flumina, et et j’ai beaucoup ri en lisant la comparaison d’Obama avec Jimmy Carter (Comparaison que les démocrates eux-mêmes ont fait.) :

« Il est froid, il est épineux, il est mal à l’aise, il n’est pas drôle et il commence à nous lasser terriblement. Il pense que c’est tout autour de lui. »

Oui, Cette description d’Obama semble une description de Jimmy Carter.

Mais semble également une description de José Serra, malheureusement …

21 septembre, 2010

Barack Obama va publier un livre pour enfants

Père de deux petites filles, Barack Obama publiera à la mi-novembre un livre illustré pour enfants qui devrait évoquer un peu plus d’une dizaine de figures historiques qui ont marqué l’Histoire des États-Unis.



barackobamailvapublierunlivrepourenfants.jpg

16 septembre, 2010

Il doit faire comprendre !

Il doit faire comprendre ! dans Le moins imparfait de tous les mondes imparfaits kn091610dapr20100915034518french2

14 septembre, 2010

L’Etat cubain licencie 500.000 fonctionnaires

Les frères Castro sont libéraux maintenant ?

Oui, ils sont. Pour quelques-uns « libéraux » Brésiliens. « Libéraux » qui pensent que, si 500.000 fonctionnaires ont licencié, on ne faut pas de libérer les prisonniers politiques, cette excentrique race qui pense que l’économie n’a plus d’importance que la liberté…

9 septembre, 2010

Le Droit à la paresse

Qu’est-ce que je pense ? Je pense aux français en 1914 qui ont donné leur vie pour la France.

Les français aujourd’hui ne sont pas capables de donner deux ans de travail !

C’est avec ce peuple que Le Pen veut « défendre la France et ses intérêts » ?

4 septembre, 2010

La bêtise satisfaite de tout un pays !

      Je n’ai malheureusement que peu de place à donner à chaque roman. Je reste forcément incomplet. De tels livres sont des mondes. Il y a, dans Madame Bovary, une série de personnages secondaires inoubliables : un curé de village qui résume les vulgarités du prêtre s’endormant dans le métier du sacerdoce ; des maniaques de province, menant des existences de mollusques ; une société extraordinaire, curieuse à étudier comme une famille de cloportes et de cancrelats. Mais la figure qui se détache surtout est celle du pharmacien. Homais, une incarnation de notre Joseph Prudhomme. Homais est l’importance provinciale, la science de canton, la bêtise satisfaite de tout un pays. Avec cela, progressiste, libre penseur, ennemi des jésuites. Il donne à ses enfants des noms célèbres, Napoléon et Athalie. Il a publié une brochure : Du cidre, de sa fabrication et de ses effets, suivi de quelques réflexions nouvelles à ce sujet. Il écrit dans Le Fanal de Rouen. Le type est complet, à ce point que le nom d’Homais passe dans la langue ; il caractérise une certaine classe de sots. Je ne puis, pour ma part, entrer dans une pharmacie de village, sans chercher derrière le comptoir le majestueux M. Homais, en pantoufles, en bonnet grec, manipulant ses drogues avec la gravité complaisante d’un homme qui en sait les noms en latin ou en grec. [ Émile Zola, sur Madame bovary, ici : http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/mb_zol.htm ]

Paulo Francis a dit qu’il n’y a pas un’œuvre la plus actuelle que Madame Bovary : Le roman est l’histoire de les médiocres villegeois en voulant être d’élite. Emma a failli, Homais a eu le succès. (« Succès » qu’est vraiment une illusion, mais pour Homais e pour tout les villageois ridicules autour de lui c’est le succès… ).

Dans le Brésil, Homais a eu le succès culturel, ensuite le succès politique. Dans le Brésil, Homais n’a pas besoin de simuler culture. Tout autrement, dans le Brésil Homais a besoin de simuler vulgarité et stupidité – si il n’ en avait pas assez !

Depuis la mort de Bovary, trois médecins se sont succédé à Yonville sans pouvoir y réussir, tant M. Homais les a tout de suite battus en brèche. Il fait une clientèle d’enfer ; l’autorité le ménage et l’opinion publique le protège.

Il vient de recevoir la croix d’honneur.

SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Pascal-Eric LALMY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008